Media
logo fondation Leenaards
« Maiana Lavielle a doublement frappé le Jury. Par sa capacité à nous faire voyager d’abord, au gré d’un instrument qui n’a pourtant pas la réputation d’être le plus « exotique ». Par sa maîtrise totale dudit instrument ensuite, avec ce violoncelle qui semble comme un prolongement d’elle-même ; une maîtrise par ailleurs indissociable de cette transmission d’émotion qui fonde le plaisir musical. Maiana Lavielle incarne incontestablement la relève du classique : une relève décomplexée… et qui fait diablement du bien. »

Au Café scène, jeudi 20 juillet, se produisaient en duo les musiciens Quentin Darricau et Maiana Lavielle. Le premier est originaire...

Concert projet Brésil, fondation l'Estrée